Actualités >

Intervention du Président du CDOS à la Commission du CNDS

Le 25/08/2016

Monsieur Le Délégué Territorial, Directeur Régional et Départemental Jeunesse et Sports et Cohésion Sociale «Aquitaine, Limousin, Poitou-Charentes»,

Mesdames et Messieurs les membres de la Commission Territoriale CNDS,

Désigné représentant des CDOS de la région ALPC, j'aimerais intervenir sur la campagne CNDS 2016, et j'émets le vœu que mes propos ne restent pas, lettre morte, qu'une simple pièce annexe attachée à un compte rendu classé dans une armoire du ministère. J'ose espérer que l'un des conseillers de notre ministre M. Patrick Kanner, prendra le temps de les lire pour comprendre le désarroi des clubs et comités de notre grande région.

Je débuterai par le sujet du dossier E-subvention qui a fortement irrité les utilisateurs. Comment peut-on lancer un tel outil sans test grandeur nature, avec des problèmes que l'on savait existant. Heureusement nous avons eu auprès des agents des DDCSPP et avec l'aide des personnels des CDOS, un soutien formidable, y compris le week-end précédent la remise des dossiers. Ceux-ci ont témoigné de leur professionnalisme et je tiens à les remercier. Nous pouvons regretter également que les formations pour les agents des CDOS et DDCSPP au nouvel outil aient été trop tardives, particulièrement en Limousin, ce qui a réduit plus encore le calendrier. Si le but de l'opération E-subvention était de décourager les comités départementaux et les clubs de déposer un dossier, je pense que l'objectif a été atteint car son nombre est encore en diminution, bien que que de nouvelles demandes aient été remises.

Concernant les enveloppes, je salue l'initiative de décroître la baisse des subventions dans les départements ruraux ce qui va peu ou prou dans le sens de la proposition que j'avais faite le 4 mars 2016, celle de la création d'un fond de péréquation, similaire à celui utilisé en fiscalités locales. Par contre, sans création de ce fond au niveau national, je suis persuadé que les autres départements ruraux de notre région et des autres régions, verraient d'un mauvais œil que seuls les départements de l'ancienne région Limousin soient concernés. Il va de soi que ce fond serait un pis-aller et que la situation actuelle des clubs, comités, ligues est telle qu'il faut arrêter de restreindre le montant de l'enveloppe des subventions, voir de commencer à les augmenter.
Tout le monde sportif soutient les Jeux Olympiques à Paris en 2024. Désirez-vous qu'il y ait des Jeux mais sans athlètes pour représenter la France ? Je tiens à préciser que les champions de 2024 sont encore de jeunes pousses dans les clubs, et que ces derniers ont besoin d'aide du CNDS pour les accompagner en compétitions, les former pour les présenter ensuite dans les centres de sélections.
Le fait d'avoir créé des orientations, dans de grandes actions dirigées («Sport santé», «j'apprends à nager» etc…) soit disant pour mettre fin au saupoudrage est en réalité une politique interministérielle où les fonds dédiés au sport qui ne sont pas liés à l'impôt (Française des Jeux et retransmissions sportives) viennent au secours des ministères défavorisés, pour abonder leur budget restreint par un manque de rentrée fiscale.
Ces dispositions vont à l'encontre du développement des clubs et comités qui vont, dans leur demande d'aide du CNDS, chercher dans l'établissement de leur dossier à coller au plus près de ces grandes actions, ceci au détriment de leur réel projet de développement. De même, en reprenant ces exemples : quel est le pourcentage de clubs et comités qui sont aidés sur les actions Sport Santé, bien que le sport, quel qu'il soit, contribue depuis toujours à la santé des pratiquants ? Quel est le pourcentage des clubs et comités qui bénéficient de la subvention pour l'action «J'apprends à nager» ? Quand j'étais sur les bancs de l'école, c'est au collège que nous apprenions à nager, mais il est vrai que les enveloppes de l'Education Nationale sont également en baisse.

J'espère que ces quelques mots trouverons toute votre attention et celle de notre ministère, afin d'apporter aux clubs, comités et ligue, l'aide qu'ils attendent du CNDS.

Christian Lagrange,
Président du CDOS Creuse.



Agenda du CDOS 23

Annuaire du Sport 23









BasiCompta®

Reservation Salle de réunion Maison Départementale des Sports

Inscrire sa Manifestation

Les Emplois d'Avenir

Service Civique

Convention Collective Nationale du Sport